Un printemps sous soumission 3/3

Je me présente à genoux, cuisses ouvertes face à ma Maitresse. Elle pose un doigt sur le plug et joue avec puis de son autre main me guide vers sa bouche et me suce. Mon sexe me fait mal tant il est bandé depuis très longtemps. Sophie le sent tout de suite mais n’en a cure et n’hésite pas à me sucer sans retenue comme pour mieux me montrer qui décide.

Après de longues minutes à sentir sa merveilleuse bouche, Sophie s’arrête :

  • Branle toi et tourne toi.

  • Bien Maitresse

Je m’exécute rapidement. Toujours à genoux, je tourne le dos à Sophie. Ma coquine me pousse en avant et me fait remonter les fesses. Je sens ses doigts agripper le plug et faire des allers et venus en moi. Sans m’en rendre compte j’arrête de me branler. Sophie me pénètre avec le plug sans aucune retenue. Je sens le plaisir monter, chaque mouvement déclenche en moi des quasi-orgasmes.

J’entends Sophie rire de mes spasmes :

  • C’est bien mon soumis laisse toi pénétrer. Tu es tellement excité que ton sexe coule sans retenue.

Mes fesses sont grandes ouvertes, je me laisse aller à ses va et viens. Cela est terriblement bon et je ne cesse de me retenir pour ne pas jouir.

Sans m’y attendre Sophie glisse sa bouche sur mon sexe alors que ses doigts jouent avec le plug. Je me laisse aller à tant de délectations. Ma Maitresse me rappelle vite à l’ordre :

  • N’oublie pas de me lécher si tu ne veux pas être puni.

  • Oui, pardon Maitresse.

A peine ai je mis ma langue en elle que Sophie me gratifie d’un bel orgasme. Je l’accompagne délicatement dans cette belle jouissance.

  • Viens me prendre et ne t’avise pas de jouir avant ou après moi…

Sophie s’allonge m’ouvre ses cuisses et je la pénètre sans difficulté. Je sens le plug me pénétrer de plus en plus à chaque coup de bassin. Sophie se cambre et crie de plus en plus. Je nous sens tous deux au bord de jouir.

J’accélère encore, je sens Sophie qui commence à jouir. Le plug entre mes fesses me rappellent mon état. Dans un dernier élan, Sophie m’ordonne :

  • Joui !

Je me laisser alors complément aller et de concert nous jouissons. Nous restons l’un dans l’autre de longues minutes avant de récupérer.

Pour nous rafraichir Sophie nous emmène à la piscine de l’hôtel mais ça c’est une autre histoire…

Un commentaire sur « Un printemps sous soumission 3/3 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s