Fantasme : jeux à trois.

Une fois n’est pas coutume, nous avions envie de vous raconter un fantasme, qui nous l’espérons deviendra bientôt réalité.

Nous échangeons beaucoup avec certains d’entre vous et en particulier avec un beau chat que nous appellerons Michael.

Voilà plusieurs mois que nous échangions avec Michael, de beaux textes érotiques, quelques photos, de nombreux échanges comme pour mieux nous séduire.

Tout juste rentrés d’Australie et du Japon, nous prétextons un week-end dans notre famille à Lyon pour nous décider d’aller boire un verre avec Michael. Juste l’envie de mieux se connaître. Nous nous donnons rendez vous dans un bar du 5e arrondissement où nous savons pouvoir discuter tranquillement.

Sophie me fait porter un pantalon beige clair qui fait ressortir mes fesses et une chemise sombre très cintrée. Je ne porte rien sous mon pantalon à sa demande. Sophie souhaitant connaître en permanence mon état d’excitation.

Pour qu’elle plaise à notre invité, je lui fais porter une jupe droite assez courte et un pull léger. Le tout est accompagné de bas couture, serre-taille porte-jarretelles et d’un string le tout couleur blanc.

A ma demande, elle ne porte pas de soutien gorge. Pour relever sa jolie cambrure, elle porte une jolie paire d’escarpins noirs de près de 10 cm.

Le taxi nous dépose devant le bar, il est à peine 22h. Nous rentrons, direction la table que nous avons réservée. Michael est déjà là, nous le découvrons de plein pied pour la première fois. Il est grand, semble bien musclé. Sa chemise blanche et son pantalon peinent à masquer sa musculature. Il est tout à notre goût. Je sens la main de Sophie frémir dans la mienne.

Nous nous présentons et la discussion se fait naturellement. Nos échanges sont respectueux mais emprunts d’une dose de coquineries. Peu à peu nous nous détendons. Après plusieurs dizaine de minutes, allant plus en avant, Michael nous demande :

  • Quelles sont vos envies ? Comment voyez vous les choses ?

Un peu gênés mais heureux de cette question, Sophie ose répondre :

  • Guillaume rêve de sucer un homme depuis de nombreuses années, tes photos nous ayant mis l’eau à la bouche, nous serions très flattés de partager cela avec toi.

Sophie en a profité pour glisser une main sur mon entrejambe.

  • Je serai très heureux de pouvoir partager cela avec vous. Souhaitez-vous que l’on essaye ce soir ou un autre jour ?
  • Guillaume saura patienter 24h, que dirais-tu de nous rejoindre demain soir dans une chambre d’hôtel que nous avons louée pour passer une partie de la soirée avec nous ?
  • Je n’ai rien prévu de particulier, ce sera avec plaisir.
  • Parfait, 21H demain soir à l’hôtel ?
  • Avec grand plaisir.

Sophie n’a rien perdu de mon excitation montante et ne s’en cache pas.

  • Tu sais que Guillaume est en train de bander très dur là !
  • Il n’est pas le seul…
  • Vous êtes de sacrés coquins.

Il est bientôt minuit passé, je fais signe à Sophie que nous devons bientôt partir pour être en forme demain. Je lui glisse un mot à l’oreille, elle rigole, m’embrasse et part aux toilettes.

Michael en profite pour la complimenter :

  • Elle est très sexy dans cette tenue.
  • Merci, je lui dirai ! Et encore, tu n’as pas vu dessous !
  • Ah oui que porte-t-elle ?
  • Un porte-jarretelles et des bas nylons.
  • J’adore, hâte de la voir dans cette tenue….

Sophie revient. Dépose une bise sur la joue de Michael et glisse quelque chose dans sa main tout en lui disant :

  • Tu me le rendras demain.

Nous nous saluons une dernière fois avant de nous quitter. Et en raison de la chaleur estivale nous décidons de rentrer doucement à pied.

  • Alors qu’en penses tu ?
  • Il est très sympa et gentil. Et toi ?
  • Je me laisserai bien tenter pour le goûter…
  • J’en suis heureuse !
  • Tu lui as laissé quoi ?
  • Je lui ai laissé mon string, comme ça il sera obligé de venir me le rendre demain !
  • Coquine…
  • C’est toi le coquin, tu as vu comme tu bandes depuis ce soir…
  • Oui, c’est vrai ?
  • Et toi, excitée ?
  • Glisse un doigt tu verras…

Je plaque Sophie contre un mur, l’embrasse et lui glisse un doigt sous sa jupe faisant fi des passants. Ma douce est trempée.

  • Convaincu ?
  • Oui, très.

9 commentaires sur “Fantasme : jeux à trois.

Ajouter un commentaire

  1. Hé, curieux de lire la suite… Qu’allez vous nous imaginer ? Ou qu’avez-vous envie de vivre ?

  2. Chaud. Très chaud.

    Sophie et Guillaume s’ouvre au libertinage.
    Ce n’est qu’un fantasme. Mais vous aurez l’embarras du choix pour le concrétiser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :