Un après-midi shopping à Paris – 1/2-

Samedi dernier, 23 mars 2013, Sophie avait décidé d’aller faire du shopping. N’ayant pas pu faire les soldes, elle m’invitait à l’accompagner. Ne lui refusant rien, nous décidons de partir après avoir déjeuner vers 12h.

Pour une fois et en prévision de nos achats nous décidons de prendre la voiture et quittons le XVIe arrondissement direction les grands boulevards et ses grands magasins. Sophie me fait porter un pantalon gris clair, une chemise, un pull noir et un boxer rouge transparent. Ma belle porte quant à elle une jupe noire, un pull blanc et, je le verrai plus tard, un string en dentelle rouge très transparent.

A peine sommes nous engagés en direction du Trocadèro que Sophie ne peut s’empêcher de caresser ma cuisse. Au premier feu rouge ma coquine ne peut s’empêcher de m’embrasser très goulument comme si nous ne nous étions pas vu depuis des jours. Très vite sa main se fait plus pressante et caresse mon sexe qui ne tarde pas à réagir très vite. Après à peine dix minutes de route Sophie me caresse sur mon pantalon et déjà mon envie d’elle est débordante.

Nous décidons de prendre le long des quais de Seine, surpris du peu de monde en ces heures. Nous continuons jusqu’après la Mairie et prenons alors de petites rues. Sophie ne cesse de me caresser tant et plus. A un feu rouge où il y a peu de monde, Sophie se tourne vers moi, je passe ma main sous sa jupe et j’ai le bonheur de la trouver complétement humide et d’une chaleur sans nom. Je la caresse à peine quelques instants et il nous faut repartir. Au feu suivant je recommence, ma belle écartant ses cuisses de plus en plus. Après une demi-heure de ce trajet et de ces jeux nous coupons le boulevard Haussmann, puis la rue Rossini pour aller nous garder dans un parking souterrain.

Nous trouvons une place un peu isolée. Nous nous garons face au mur de sorte que nous apercevons les gens passer derrière nous. Je m’apprête à sortir, Sophie me retient et me dit :

– « Tu n’as pas envie de quelque chose ? »

Je n’ai pas le temps de lui répondre que déjà ma belle ouvre mon pantalon et glisse sa main dans mon boxer. Elle vient m’embrasser tout en me masturbant très doucement. Je la laisse faire et après quelques secondes ma coquine se baisse sur moi, dégage mon sexe et commence à me sucer de la plus douce des façons. Je sens sa bouche me parcourir, sa langue me gouter et ses lèvres gagner chaque centimètres. Je la sens aller et venir, la chaleur de sa bouche m’envoute. Très vite ma douce se laisser aller et me suce de façon très goulue. Je ne tiens pas très longtemps lorsqu’elle me suce de cette façon. Je l’arrête, la relève et l’attire vers moi pour mieux l’embrasser.

Sophie attrape une de mes mains et la glisse entre ses cuisses. Je relève alors complétement sa jupe. Je la caresse légèrement mais je sens que ma belle veut beaucoup plus. Je plonge alors entre ses cuisses, ma langue goute le haut de ses cuisses. Je remonte peu à peu jusqu’à rencontrer son entre jambes. Son string est trempé, je lèche son clitoris à travers. A chaque coup de langue Sophie se cambre un peu plus. Je la lèche de longues minutes à travers cette fine étoffe.

Dans un même élan, je fais écarter les cuisses de ma douce le plus possible, et d’un doigt, j’écarte son string. Ma belle se met au bord du siège, de sorte que ma langue a accès à tout son sexe humide. Ma langue glisse entre ses cuisses et la pénètre de la façon la plus intime qu’il soit… Je la goute encore et encore pour son plus grand plaisir et le mien. Je la sens lâcher complétement prise jusqu’à presque jouir.

Ma belle me relève, nous nous embrassons et me dit :

-« Nous finirons cela tout à l’heure ».

Elle réajuste sa jupe, remet du rouge à lèvres, se remaquille et nous sortons de la voiture pour aller faire notre shopping. En arrivant dans ce premier magasin, Sophie essaye de nombreuses tenues. Chaque essayage est l’occasion de me montrer son intimité révélée par un string devenu complétement transparent… Parfois elle vient se frotter contre moi au détour d’une allée, ne cessant de me faire bander jusqu’à m’en faire mal… (A suivre)

3 commentaires sur “Un après-midi shopping à Paris – 1/2-

Ajouter un commentaire

  1. J’aime cette manière de décrire les rues de Paris…
    Bien mieux qu’un GPS…

    On remarque que Sophie n’a pas soldé le plaisir de son homme…

    Votre histoire me rappelle une certaine traversée de Paris, pour rouler depuis l’Arc de Triomphe jusqu’à Marne La Vallée…

    Cette descente des champs… Ma main occupée entre deux jolies cuisses…
    On est alors content de posséder des sièges en cuir…

    Guillaume… Sophie… Continuez a coquines…
    Vive les coquineries…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :