Les escaliers du plaisir

En ce samedi soir nous étions invités chez des amis, non loin de notre petit nid du 16e. Au programme : bonne bouteille, discussions animées et de nombreuses plaisanteries.

Sur les coups de minuit nous décidons d’abandonner nos hôtes pour rentrer chez nous afin de nous laisser aller à notre fièvre du samedi soir. Sophie porte un joli jeans clair qui lui moule parfaitement les fesses, un débardeur noir laissant transparaitre son soutien-gorge. Pour ma part, Sophie me fait porter un pantalon clair, une chemise blanche et un string ficelle noir dans lequel, je ne le sais pas encore, je vais très vite me sentir à l’étroit.

Dans l’ascenseur, en partant de chez nos amis, Sophie se frotte à moi, m’embrasse et me dit : « Si l’ascenseur était plus long, je t’aurais volontiers sucé.. »

A peine a-t-elle eu le temps de finir sa phrase que la porte s’ouvre et déjà nous devons sortir pour rentrer chez nous. Nous rentrons à pieds tout en discutant de nos envies, de nos désirs. Le temps passe vite, déjà nous arrivons devant chez nous. J’ouvre la porte d’entrée, Sophie se glisse devant moi et gagne déjà l’escalier.

L’escalier donne accès à trois étages composés chacun de quatre appartements. Sophie m’attend sur la première marche, m’attire à elle. Nous nous embrassons goulument avec envie et passion. Sa main glisse déjà sur mon entre jambes. Ces quelques caresses me rendent déjà dur.. Ma coquine ouvre la ceinture de mon pantalon. Ma douce m’embrasse et déjà s’en va pour aller m’attendre sur une autre marche.

Je la retrouve sur le pallier du premier étage. Très vite je l’embrasse à mon tour, je caresse ses jolies fesses, je me frotte à sa cuisse pour mieux lui faire sentir mon désir. Sophie entreprend alors d’ouvrir mon pantalon et d’aller trouver ce qui me fait homme. Sa main glisse le long de mon sexe dur, me caresse mais très vite s’écarte.

Sophie monte alors d’un demi-étage, nous nous retrouvons entre le 1er et le 2e. A peine l’ai-je rejoins que Sophie baisse mon pantalon et ouvre ma chemise. Je me retrouve quasiment nu dans les escaliers alors que nos voisins pourraient sortir à n’importe quel moment.

Ma belle m’embrasse, passe doucement ses doigts sur mes fesses telle une plume qui me caresserait. Je m’abandonne complétement à ma coquine. Nos langues se mêlent sans retenue, sa bouche devient mienne. Ses mains caresses mes fesses, passent sur mon string et par moments me fessent sèchement. Sans rien dire Sophie baisse mon string et commence à me caresser sans retenue. Cette prise en main si rapide est une véritable délivrance tant mon désir est fort. Je la laisse me masturber à sa guise.

Je passe alors mes mains dans le dos ma belle, je dégrafe son soutien-gorge et relève son débardeur. Je découvre les seins tendus de ma coquine que je ne peux m’empêcher d’embrasser, de lécher et de sucer. J’aime y voir pointer son envie et son désir. Je joue avec sa poitrine tout comme je la laisse jouer avec mon sexe. Nos caresses se font de plus en plus pressantes. Nous nous embrassons tant et plus. Sophie s’arrête, me regarde et me dit :

  • « J’ai très envie de te faire jouir ici !

  • Avec plaisir ! Avec ta bouche ce serait exquis !

  • Non, pas ce soir. Il te faudra te contenter de mes mains…

  • Puis je au moins voir tous tes charmes dans ce cas ?

  • Avec plaisir ! »

Sophie se met de dos, ouvre son jeans, le baisse à mi-jambes et me tend ses fesses nues. Je ne peux m’empêcher de les embrasser, de les caresser et d’y glisser un doigt très inquisiteur. Ma belle se retourne alors, mon doigt toujours bien positionné et je découvre alors sa magnifique intimité taillée en trapèze pour une fois.

J’ai très envie de caresser sa toison. Ma coquine m’arrête mais me fait comprendre que mon doigt a le droit de rester là où il est. Ma belle dégage alors sa poitrine de son débardeur. Nous sommes complétement nus dans ces escaliers.

Ma douce me masturbe alors tant et plus, ma bouche divague de sa poitrine à sa bouche. Nous gémissons tous deux de plus en plus. Parfois son autre main me fesse comme pour mieux m’exciter. Je sens peu à peu le plaisir monter, mon doigt glisse plus en avant entre les fesses de ma douce. Cela nous excite encore et encore.

Sans m’y attendre Sophie donne un dernier élan à ses caresses tout en me fessant plus sèchement. Ce mélange de plaisir ne me permet pas de tenir plus longtemps. Sophie s’écarte légèrement et me fais jouir longuement sur les marches de l’escalier. Son autre main me caresse les fesses tant et plus. Je ne peux que me laisser aller dans cette jouissance ! Ma coquine m’accompagne jusqu’aux dernières secondes de ce plaisir si particulier. Au bout de quelques instants à me caresser, ma belle se rhabille, remonte mon pantalon et mon string tout en laissant mon sexe sorti.

Sophie m’embrasse, empoigne délicatement mon sexe et me dit :

– « Allons chez nous, nous pourrons complétement nous laisser à nos envies… »

(Texte écrit et soumis pour participer au concours : http://chocolatcannelle.canalblog.com/archives/2011/04/05/20817158.html)

6 commentaires sur “Les escaliers du plaisir

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Camille,

    Nous avons noté votre demande à laquelle nous ne répondons pas par l’affirmative. Cependant, nous l’avons transmise à différents contacts et espérons que vous aurez rapidement des réponses.

    Cordialement

    Guillaume et Sophie

  2. Bonjour,

    je me présente, je m’appelle Camille, je suis journaliste chez 909 production. Je recherche un ou plusieurs couples libertins qui assument et pourraient témoigner librement de leurs expériences pour un reportage. Le but serait de lever les tabous et les a priori en faisant mieux connaitre ces pratiques. Pourriez-vous nous aider à trouver ces personnes ou bien seriez-vous vous même intéressé ?

    Vous pouvez me contacter au 01 .53.19.81.90 ou à l’adresse mail camille.909prod@gmail.com

    Cordialement

    Camille Cariou
    Journaliste

  3. Vos histoires sont super excitantes et c’est toujours avec grand plaisir que je passe vous lire. Mes érections suivent celle de l’auteur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :