Mots-clefs

, , ,

Le printemps est déjà là, l’été va bientôt arriver et avec lui de nombreuses transhumances estivales. Comme vous le savez nous aimons voyager et surtout nous laisser aller aux sursauts d’un train en marche que ce soit lors d’un aller simple Paris Lyon en TGV ou d’un retour très lent depuis la capitale mais non moins coquin. 

Cependant, quand nous ne sommes pas occupés à nous caresser dans ces lieux si publics et pourtant si intimes, nous aimons nous abandonner à la lecture. Lecture où les sens sont mis à rude épreuve, où l’imagination se laisse aller et où l’érotisme bat son plein

A ce titre nous avons découvert il y a quelques semaines un joli livre de nouvelles érotiques intitulé « Rencontres ferroviaires » :

 

Rencontres Ferroviaires

 

Régine Déforges nous fait voyager de la gare du nord à la gare de l’Est, de Montparnasse à Austerlitz et enfin gare de Lyon. Livre érotique à mettre entre toutes les mains averties et inoccupées. Désormais vous n’irez plus dans les gares parisiennes avec le même regard. 

D’ailleurs nous allons peut-être tomber à nouveau dans la tentation et la luxure avec Gabrielle Ciam et « le train de 5h50 », cela sera peut être l’occasion pour nous de reprendre le train. 

 

train 5h50

 

Lors d’un voyage nous avons eu le plaisir de croiser le chemin d’un magazine aux longues oreilles à savoir un exemplaire de Playboy, en l’occurrence celui de février-mars de cette année.

 

Playboys Mars 2009

 

Nous avons eu le plaisir d’y découvrir un magazine très chic se rapprochant plus de photos de nu artistique que de photos purement sexuelles. Du chic, de la mise en scène, de jolies prises de vue, en un mot tout ce que nous aimons, à mettre entre toutes les mains adultes…

 

image-7

 

Dans le magazine d’avril-mai vous aurez tout le loisir d’y découvrir ou re-découvrir Héléna Noguerra très féline, toute en nudité. 

Nous souhaitions également vous rappeler que vous pouvez nous écrire à cette adresse guillaumesophie@gmail.com pour nous laisser vos impressions sur ce que vous avez lu ou pas. De plus vous avez également la possibilité de nous laisser vos commentaires que nous lisons toujours très attentivement.

D’ailleurs nous avons remarqué que notre petite escapade anglaise n’avait pas eu le succès escompté niveau commentaires. L’article est il peut être trop long, pas assez rythmé ? N’hésitez pas à nous le dire si tel est le cas.  

En attendant nous filons dans les salles obscures en ce dimanche pluvieux mais heureux et qui sait, cela sera sans doute l’occasion de vous raconter une nouvelle escapade coquine au cinéma ?