Vincennes désir, Vincennes plaisir


Après notre petite ballade de la veille nous décidons en ce dimanche 25 mai d’aller visiter le bois de Vincennes. Le temps est agréable, il fait bien chaud, Sophie m’a préparé ma tenue pour la ballade.

Ma douce n’a souhaité que je ne porte qu’un jeans et un polo sans rien dessous. Rien qu’en m’habillant mon sexe se durcit à l’idée de me promener ainsi. Pour ma coquine j’ai choisi de lui faire porter une jupe rouge, ample, qui lui va à ravir… Elle porte un petit t-shirt rouge et par dessus un débardeur noir. Le temps étant si agréable qu’aucun dessous ne viendra la gêner durant notre ballade…

Nous arrivons au bois de Vincennes vers 15h30. Il y a un peu de monde mais pas trop. Nous découvrons ce magnifique bois… Et peu à peu sans le vouloir nous nous isolons vers des coins où il y a peu de personnes… Nous arrivons dans une petite carrière formée par des arbres. Le soleil perce difficilement l’endroit où nous sommes. Derrière la rangée d’arbre et de buissons nous pouvons voir et entendre passer les personnes qui se promènent sur l’allée principale.

Ma belle amoureuse vient alors se frotter contre moi. Nous nous embrassons comme nous aimons tant le faire. D’un mouvement du bassin, Sophie se frotte à moi pour voir quelle est ma réaction. Pas déçue de ce qu’elle sent entre ses cuisses, ma douce descend sa main entre mes jambes. Nos bouches sont toujours collées l’une à l’autre. La main de ma belle se fait plus présente, ses caresses vont et viennes sur mon jeans. Je me décolle de ma belle, je la mets dos à moi, l’embrasse dans le coup. Je plaque mon sexe contre ses fesses. Je la serre fort contre moi pour mieux lui faire ressentir tout l’amour que j’ai pour elle. J’aime la tenir ainsi, faire corps avec mon amour, lui montrer mon désir, le faire devenir sien… Nous nous embrassons ainsi, que je l’aime ! J’en profite pour passer une main dans son débardeur et y caresser sa jolie poitrine…

image-24
Sophie se retourne vers moi, sa main déboutonne mon jeans d’un coup. Sa main est fraiche, elle me masturbe ainsi, je l’embrasse sans retenue. Nous entendons des gens passer pas loin. Sa main va et vient sur mon sexe ainsi à l’air libre. De son autre main, elle fait glisser mon jeans au sol. Je me retrouve sexe tendu entre ses doigts et de l’autre elle caresse mes fesses… Je me sens aller à un plaisir que seule mon amour maîtrise. Nos lèvres sont toujours collées l’une à l’autre… Ma belle se détache peu à peu, seule sa main me masturbe. Sophie me regarde, je lis son envie.

Ma coquine se rapproche de moi et me susurre à l’oreille :

– « Caresse toi doucement pour me montrer comme tu te donnes du plaisir »

A cet instant même, nous entendons des touristes approcher. Je remonte mon pantalon en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Je retourne me coller à ma douce, le temps qu’ils passent. A peine passés, Sophie me dit :

– « Où en étions-nous ? »

Je me remets à distance respectable d’elle, j’ouvre mon jeans et je le laisse glisser le long de mes jambes. Je prends mon sexe toujours aussi tendu malgré cette petite coupure. Je me caresse doucement devant ma belle coquine. Ses yeux sont rivés sur mon sexe, j’aime me découvrir ainsi à ses envies. Mes vas et viens sont lents mais si bons, je sens mon sexe gorgé de plaisir d’être ainsi nu en plein parc à la vue non moins coquine de ma douce. Je me caresse ainsi de longues minutes. Ma belle me tourne autour tout en se rapprochant, je ferme les yeux, par moment, je sens sa main caresser mes fesses du bout des doigts.

Nous entendons des gens passer juste derrière nous, ma belle en profite pour écarter ma main de mon sexe, sa main me masturbe très doucement. Puis se détache pour caresser mes fesses. Sophie s’éloigne de quelques centimètres, me laissant surexcité… Elle sort de son sac à main, l’appareil photo. Quelques clichés sont pris ainsi pour le plaisir de ma belle ingénue, puis elle revient vers moi, se baisse, remonte mon jeans.

Nous nous embrassons de temps de plaisir, et nous continuons notre petite promenade. Mon sexe est toujours aussi tendu. Nous marchons doucement comme pour mieux profiter de ces instants. Ma main est posée sur les fesses de ma belle durant toute la promenade. Une demi-heure plus tard, nous nous retrouvons dans un autre sous-bois, quelque peu moins fréquenté et plus à l’abri que le premier.

Tout juste isolés, je passe une main sous la jupe de ma coquine. Sans un mot je lui caresse les fesses et je titille son entre cuisses que je sens très humide…. Mon doigt glisse sans effort, ma douce écarte ses cuisses comme pour mieux me dire de la caresser. Mes vas et viens sont vifs tant je sens ma belle surexcitée et envoûtée de désir. Je lui demande alors :

– «  Relève complètement ta jupe ma belle »

Sophie agrippe sa jupe et la relève non sans hésitations. Je découvre son entre jambes dénudée, mes doigts vont et viennent. Je m’arrête sans rien dire, je me mets à genoux entre ses jambes, et ma langue glisse doucement entre ses cuisses. Ma belle écarte encore les cuisses et attrape ma tête comme pour mieux m’encourager à continuer. Son intimité est humide de désir, je lèche sa peau douce et lisse. Son clitoris est gorgé de plaisir. Ma langue le titille, tourne autour de son plaisir puis va et vient de longues minutes entre ses cuisses.

Je ne cesse de la lécher, de la faire mienne, que j’aime être ainsi rien qu’à son plaisir dans ce bois de Vincennes… Ma langue va et vient entre ses cuisses, j’essaye de m’appliquer pour mieux l’exciter encore… Au bout de plusieurs instants, ma belle me relève. Sophie attrape mon cou, puis m’embrasse d’un baiser des plus passionnés auquel je réponds avec grand plaisir.

image-25

Nous nous serrons dans les bras l’un de l’autre avec amour, qu’il est bon de l’avoir contre soi ainsi. Une de ses mains en profite pour glisser sur mon entre jambe, à l’intérieur de mon jeans. Mon sexe est trempé de plaisir. Je ne peux m’empêcher de lui demander :

– « Tu ne veux pas y goutter un peu ma belle ?
– J’allais te le proposer…. J’en ai envie depuis que je t’ai vu te caresser ».

Sophie se met à genoux, déboutonne mon jeans, et le prend en bouche pour mon plus grand plaisir. J’attrape sa tête pour mieux la guider, je gémis de plaisir tant ses vas et viens sont intenses et divins. Ses fellations sont si exquises, je ne saurais m’en passer tant cela est bon. Par instant, l’intensité des vas et viens baisse, me laissant le temps du repos, puis d’un coup ses vas et viens se font plus appuyés, plus présents, plus goulus. Ses deux mains sont posées sur mes fesses, comme pour mieux me tenir. Je ne sais plus où donner de la tête tant tout ceci est bon.

Sophie se décolle de moi, toujours à genoux, elle me caresse avec sa main. Sa façon de me masturber est si unique, n’appartient qu’à elle… Mon sexe se tend vers ma belle, je me laisse tant aller, son autre main caresse mes fesses. Puis sans rien dire ou laisser soupçonner, sa bouche replonge vers mon sexe alors que sa main continue à me caresser. J’adore quand ma belle me surprend ainsi. Cela dure encore de nombreuses secondes, puis je relève ma belle.

Nous nous caressons alors mutuellement, mes doigts entre ses cuisses, sa main sur mon sexe et mes fesses. Nous nous embrassons, nous sommes dans notre danse intime, que c’est bon de partager tout cela avec celle que l’on aime. Tout à coup nous entendons des personnes venir vers nous, nous nous rhabillons tant bien que mal… Cela fait déjà plus de deux heures que nous flânons ainsi.

Nous nous dirigeons alors vers la sortie du bois, non sans prendre quelques petites photos coquines. Photos qui auront valu à Sophie qu’elle montre ses fesses à un couple dans nos âges sans que cela ne soit voulu. Arrivés à l’hôtel, nous aurons le loisir de nous laisser aller à toutes nos envies même les plus inavouables…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :