Un week-end dans les Alpes – 2/2 –

En levrette tous les deux face à la glace, Sophie ondule devant moi, je l’agrippe par les épaules pour mieux la pénétrer, pour mieux la faire me sentir. Mes vas et viens en elle sont devenus bestiaux, plus rien ne nous retiens désormais. Nous voir ainsi faire l’amour nous donne encore plus d’envies !

Ma main droite l’agrippe à l’épaule alors que ma main gauche parcoure son corps sans plus de pudeur. Elle s’appuie de ses mains sur le rebord du lavabo, parfois elle pousse dessus pour que je la pénètre plus encore… Ses gémissements ne cessent d’augmenter, poussant mon envie encore plus en elle !
Nous nous sourions très souvent dans la glace, c’est si bon de voir nos deux corps dans cette danse si charnelle.

Nos vas et viens ne cessent pas d’être, parfois mes mains glissent sur son corps caressant ses seins si fiers, si beaux. Très vite ma main glisse entre ses cuisses titillant quelque peu son bouton gorgé de plaisir. A un moment nous arrêtons nos mouvements comme pour mieux savourer notre plaisir. Je sens toute la chaleur de son corps m’envahir de plus en plus.

image-5

Sophie n’en pouvant plus je la laisse  réimprimer des mouvements de va et viens. Ma douce méne alors la dance, je la laisse faire complètement ne tenant que ses hanches pour mieux la guider sur moi. Nous sommes complètement excités et plus rien ne nous retiens en ces instants !!
Ma douce accélère sur moi de plus en plus, ses mouvements du bassin se font de plus en plus rapides et précis. Sans crier gare je pousse en elle d’un coup et j’en profite pour bloquer son corps en ayant une main sur ses épaules et l’autre sur ses hanches.

Sophie: «  – mmmm, ne t’arrête pas continueee !!!!!
Guillaume:  – tu n’aimes pas que je m’arrête en toi .
– Si, j’adore te sentir comme ça
– tu veux que je reprenne ?
– Ouiiiiiiii
– okkk
– mais prends moi à fond, j’ai envie de te sentir partout !!! »

Nos corps reprennent alors leur dance de façon très intense, mes deux mains agrippent ses épaules, Sophie crie de plus en plus tant cela est bon. Nos allers et venus deviennent presque brutaux, plus rien ne nous habite si ce n’est ce plaisir si intensément partagé !! Puis dans un dernier élan commun nous nous laissons aller complètement pour mieux savourer cette jouissance si intense… Je me colle complètement contre Sophie, je la serre contre moi pour partager encore mieux ce plaisir réciproque. Nous restons ainsi quasiment immobiles quelque instants. Sophie se dégage de mon étreinte pour mieux revenir et m’embrasser.

« – Allons prendre une douche » me dit elle.

Nous nous dirigeons sous la douche, nos caresses reprennent de plus belles, la chaleur de l’eau ne fait qu’attiser nos envies. Je sens ses mains me parcourir, me caresser, me peloter alors que les miennes font de mêmes. Nous nous caressons ainsi sous la douche comme deux amants ayant encore tant à s’apporter. J’adore caresse sa poitrine si belle et encore tendue par tant de caresses. En sortant de la douche nous nous séchons mutuellement profitant encore plus l’un de l’autre.

A peine sortis de la salle de bain nous nous couchons sur le lit, nos caresses reprennent ! Sophie passe sa main sur mon entre jambe, je la laisse complètement faire. Ses doigts me parcourent et me redonnent très vite cette vigueur qu’elle affectionne tout particulièrement, je suis allongée face a elle.
Sa bouche vient  alorsremplacer ses doigts, je sens alors cette douce chaleur m’envahir. Sa langue parcoure mon sexe de façon très câline, rendant ce plaisir encore plus intense. Je reste à sa merci de très longues minutes, je la vois fermer les yeux de plaisir, puis parfois s’arrêter pour mieux me regarder. Mes gémissements se font de plus en plus présents tant je ne peux résister au plaisir de sa bouche si exquise et généreuse.

Sophie relâche son étreinte et vient m’embrasser, un baiser passionné me faisant sentir dans quel état elle se trouve, elle me chuchote très doucement:
« –  j’ai envie de toi ».
– tu as envie de moi tout de suite?
– Ouiiii
– dis moi comment…
– j’ai envie que tu me prennes en levrette encore »

Je ne réponds rien, je me lève du lit Sophie est déjà prette à me recevoir. Je viens me glisser contre elle, mon doigt caresse sa chatte et je me rends compte à quel point elle est excitée. Mon sexe est si tendu que je ne peux me refuser à elle bien longtemps. Nous entrons alors dans une deuxième danse et ce pendant de nombreuses minutes.
Nous sommes en parfaite harmonie, et notre désir ne cesse d’augmenter au fil des instants. Nos gémissements se font de plus en plus présents, je sens l’excitation de ma belle tout aussi important que le mien. Nous savourons comme il se doit chaque instants de ce bonheur si intense, si bon, si jouissif. Quand enfin au bout de plusieurs minutes nous décidons de venir, cela est encore plus intense que ce n’était jusque là.
A mes gémissements Sophie répond favorablement par les siens. Nous restons longtemps l’un contre l’autre pour mieux jouir de ce plaisir. Ainsi commence notre week-end dans les Alpes et laisse augurer de très belles choses pour les heures à venir.

Nous vous raconterons bientôt notre voyage en train qui fut très coquin entre Paris et Lyon…. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :