Mots-clefs

, , , ,

La suite…


Sophie, adossée au mur, me regarde avec delectation et envie. Doucement ses mains ouvrent mon pantalon, caressent toute mon anatomie sans hésitation aucune et laissent place à sa bouche exquise.


Sophie à genoux, moi debout, pouvant être surpris d’un instant à l’autre mais cela ne semble effrayer aucun des deux. Sophie se relève et m’embrasse à nouveau, je la sens encore plus excitée que lors de ce premier baiser entre ces deux portes, ce qui évidemment tient mon excitation au plus haut point. Cette fois ci, nous inversons les postures et je me retrouve à genoux en train de faire glisser sur elle son string.


Nous sommes depuis au moins une bonne dizaine de minutes dans ce lieu et commençons à vraiment nous y habituer. Le film fait office d’arrière fond sonore. Je me permets de lécher Sophie quelques secondes. Dos au mur et cuisses quelque peu écartées, Sophie prend son aise pour mieux recevoir ma langue.


Afin que notre absence ne paraissent pas trop longue, ni douteuse, nous décidons de regagner l’un après l’autre la salle exactement comme à l’arrivée dans l’anti-chambre. Dans un dernier sursaut, nous poursuivons nos baisers coquins. Ni l’un, ni l’autre n’a envie de quitter l’endroit mais nous nous y résolvons en sachant qu’à l’interieur même de la salle, tout n’est pas fini…


Je m’installe- surpris, excité, heureux- dans mon siège en attendant Sophie, qui d’ailleurs ne tarde pas à venir. Après ce délicieux entracte, l’intensité de nos envies n’a pas diminué. Nous faisons tout de même semblant de nous concentrer sur le film. Les minutes passent, nous nous touchons jusqu’à ce que Sophie prenne l’initiative de me masturber. Personne ne semble attentif à nos gestes. Pendant qu’elle me masturbe, j’ai ma main fermement posée sur le haut de sa cuisse, ce qui témoigne de mon envie. Nous restons ainsi jusqu’à la fin du film.
De retour chez nous une folle nuit nous attend où nous pouvons cette fois ci nous laisser totalement aller à nos envies.


D’ailleurs si vous êtes allé voir il y a un mois un dimanche un certain film avec Johnny vous nous avez peut-être croisé…

Dans quelque semaines vous aurez peut-être le plaisir de lire « Un dimanche érotique »…

Bisous à toutes et tous, merci pour vos commentaires !