Un week-end à Fontainebleau – 2/2 partie –

Nous nous dirigeons tous les deux vers la voiture, l’excitation est déjà tellement présente. Je ne cesse de regarder ma belle Sophie, et je ne peux qu’admirer ses jolies jambes si bien mises en valeur par sa mini jupe. Je lui ouvre la porte de la voiture, en s’asseyant Sophie m’offre une vue plongeante sur son entre jambe qui, je le sais, est déjà si humide. Je monte dans la voiture, plusieurs voitures vont et viennent sur le parking. Sophie m’embrasse de façon très coquine, mes mains ne peuvent retenir l’envie de la caresser, de la sentir frémir de joie et d’excitation. Sa main parcoure mon corps de la même façon pour se porter petit à petit entre mon entre jambe. Je sens alors ses doigts déboutonner mon jean et écarter mon caleçon pour accéder à mon sexe qui ne demandait que ça. La nuit n’est pas encore tombée, le jour est gris. Sophie me caresse de plus en plus, sans trop de retenue…. Après plusieurs minutes d’un tel plaisir j’allume le moteur de la voiture, Sophie me regarde le sourire aux lèvres. Sa main est toujours sur moi me caressant de haut en bas sans aucune gêne. Nous sortons du parking, puis nous prenons la direction de Nemours pour rejoindre l’autoroute du soleil direction Lyon. Nous arrivons au premier feu, plusieurs voitures sont devant et derrière nous, une voiture se porte à notre côté pour continuer tout droit alors que nous tournons. Sophie ne cesse pas pour autant de faire des allers et venus avec sa main, je suis dans un demi-sommeil, une partie de moi est fixée sur la route l’autre se laisse aller à ce plaisir sans fin. La peur d’être vus, mais également l’excitation qui en découle nous échauffe passablement. Le feu passe au vert, je démarre et Sophie me caresse tant et plus !! Nous arrivons à un autre carrefour, un feu encore je suis le 1er de la file ! Les voitures passent juste devant nous, tout ça est si excitant. Puis nous démarrons, nous croisons tant de voitures, un dernier feu permet de nous surchauffer encore !! Enfin nous arrivons sur l’autoroute, la nuit est presque là mais pas tout à fait, nous prenons la direction d’Auxerre, puis voyant qu’il n’y a pas beaucoup de voiture Sophie me demande :

– Tu aimerais que je te suce là ?

– avec grand plaisir, oui

– là tout de suite ?

– oui pourquoi pas tu veux ?

Sophie ne répond pas, elle me sourit et penche sa tête sur mon entre jambes. Je ne peux m’empêcher de gémir lors du premier va et viens tellement ce qu’elle me fait est bon !!! Que dis-je bon, c’est divin, excellent, inégalable !!! Je prends un pied d’enfer, et je sens que ma chérie en est au même point que moi. Sa bouche glisse sur moi, sa langue me parcoure, je ne sais plus où je suis tant c’est bon, les mètres défilent, j’aimerais que cet instant dure une éternité !! Ma tendre amour se relève me regarde et me dit :

– alors tu as aimé ?

– j’ai adoré oui !!

– à ce point ?

– oui c’est si bon d’être concentré sur la route, de se laisser faire et de prendre un tel plaisir

– tu en veux encore ?

– pourquoi pas….

Mais Sophie ne replonge pas sur moi, elle me caresse avec sa main, elle me rend si intenable, je l’aime tant !! Je décide de prendre la prochaine sortie d’autoroute qui indique SENS. Sans m’y attendre Sophie se penche sur moi, je sens sa bouche me parcourir à nouveau, je ne tiens plus tant tout ça est bon !!! Je prends la sortie, et juste avant de nous retrouver sur la nationale Sophie se relève, mais elle laisse sa main sur moi. Je ne prends pas la direction de sens mais j’aperçois un petit village du nom de Courtenay.

Sans crier gare Sophie se penche vers moi et sa bouche ne cesse de me parcourir, juste avant l’arrivée du village je l’arrête. Nous traversons le village, puis nous trouvons un petit chemin sympathique, nous nous arrêtons, les caresses s’enchaînent tant et plus. Puis à un moment nous voyons un homme se rapprocher de nous. Pour une fois cela ne nous plaît pas, nous décidons de nous trouver un autre endroit un peu plus loin. 500 mètres après nous trouvons l’endroit idéal pour une dernier câlin champêtre !!

Après tout le plaisir que Sophie m’a apporté, je ne peux m’empêcher de lui rendre la pareille. Je la déshabille plus rapidement que d’habitude, ma langue plonge en elle !! Mes mains la parcourent de plus en plus pour s’allier à ma langue. Son corps s’ondule sous les mouvements de ma langue jusqu’à ce que ma belle m’arrête… Ma douce coquine ne veut pas me laisser en cet état d’excitation, elle décide alors de m’amener au bout du plaisir en alliant comme j’aime tant qu’elle le fasse sa bouche si féline et ses mains si câlines…. Tout ça est si bon, tout est très bon avec ma belle !!!!

Nous reprenons la direction de Lyon, et pendant tout le trajet nous avons été sages…enfin presque !!!!

2 commentaires sur “Un week-end à Fontainebleau – 2/2 partie –

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :