De retour à Lyon – 6/6 partie –

Nous arrivons à Lyon alors que la nuit est bien avancée, il est peut-être deux heures ou trois heures du matin, nous nous laissons porter sans plus rien contrôler. Je tourne pas loin d’où nous habitons pour trouver une place pour me garer. Nous nous retrouvons alors dans une petite rue, éclairée à souhait mais où peu de monde passe en cette heure bien avancée. Au lieu de descendre de la voiture nous y restons pour discuter un peu, nos esprits sont encore totalement excités par cette nuit que nous sommes entrain de passer. Nos baisers recommencent tout d’abord très doucement avant de se faire plus pressant, l’envie grandissant au fur et à mesure… Quelque voitures passent à côté de nous, mais nous pouvons nous empêcher de nous caresser. Sophie porte tout naturellement sa main sur mon entre jambe pour mieux sentir mon excitation et mon éternelle envie d’elle. Je la laisse faire n’ayant plus vraiment la force de faire autre chose à cette heure très avancée de la nuit. Sa main sur moi se fait douce mais très entreprenante, je la sens encore envieuse… Elle commence par ouvrir mon pantalon, caressant mon sexe déjà si tendu à travers mon boxer, ce qui ne cesse de m’exciter encore plus et d’en arriver à un point où j’ai très très envie d’elle…..

Sa main se glisse alors sous cette mince partie de tissus pour mieux me sentir, je sais désormais qu’elle adore me caresser sentir cette partie de mon corps si douce entre ses mains ou contre son corps. Elle en profite pour baisser quelque peu mon pantalon, laissant ainsi libre mon excitation. Nous sommes au coin de la rue où nous habitons, ses caresses sur moi se font de plus en plus rapide quand je vois Sophie me sourire avant de se pencher sur moi pour m’embrasser. Après ce long et dernier baiser elle plonge entre mon entre jambe pour commencer à me sucer de la façon la plus délicate et sensuelle qu’il soit. Je ne peux pas m’empêcher de gémir tellement ce qu’elle me fait est intense, si bon, si tendre, si coquin, si elle. Cette caresse dure plusieurs minutes, je vois dans le rétro qu’une voiture s’apprête à passer à côté de nous. Je n’ai alors pas la force et encore moins l’envie de l’arrêter pendant cette sublime caresse. Je ne dis rien, je vois alors la voiture passer à côté de nous, peut-être nous a – t – elle vu, peut-être pas.

Les mouvements de Sophie sur mon sexe se font de plus en plus intenses, de plus en plus insistants et je sens que je ne pourrais me retenir indéfiniment. Ma main est posée sur sa tête pour mieux la sentir, pour être sûr que cette nuit se finit de la façon la plus exquise qu’il soit pour un homme. Dans un dernier élan Sophie me permet de venir et de jouir une fois de plus en cette nuit si folle, si inattendue, si étrange, si sensuelle, si tendre et si câline. Après être venu je la sers très fort contre moi, nous restons encore quelque minutes à nous caresser et à nous embrasser, juste des câlins qui sont si bons, si tendres…… Nous sortons alors de la voiture, il fait si froid dehors, nous nous dépêchons de rentrer chez nous où nous nous endormons comme deux amants et deux amoureux qui ont passé plusieurs heures délicieuses. Merci ma chérie pour ces moments si intenses, si coquins, si tendres que je voudrais éternels en ta compagnie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :