Avant de passer sur la banquette arrière Sophie se déshabille complètement, elle est nue… Dehors il fait froid mais à l’intérieur de la voiture nous sommes tous les deux si excités, cela fait sans doute deux heures que nous nous excitons mutuellement, c’est si bon, si intense. Elle s’allonge sur la banquette, cuisses grandes ouvertes pour mieux me recevoir, sa tête est appuyée contre la vitre de la voiture. Je la regarde elle qui est si excitante, si envoûtante… Je me joins à elle, je me penche pour l’embrasser un genoux au sol l’autre sur la banquette, en un coup de rein nous nous trouvons… Cet instant est magique, je la sens si chaude, si envieuse, mon sexe la possède tout comme elle me possède !!! Je commence par de doux vas et viens tout en la regardant, ses premiers gémissements ne se font pas attendre… J’adore l’entendre pousser des petits cris de plaisir si sensuels, si excitants et si féminins…

Mes vas et viens se font de plus en plus rapides en elle, nous savons tous les deux que notre pré-excitation aidant cela ne durera pas longtemps. Je savoure chaque seconde de ce temps si précieux, j’adore nous savoir en plein milieux de ces champs dans cette voiture où j’aimerais que l’on nous surprenne et pourquoi pas que l’on nous regarde sans un bruit prendre ce plaisir que j’aime tant et que nous partageons elle et moi…..


Ses gémissements se font de plus en plus intense, nous embrassons de façon très coquine sans retenue, je m’abandonne à elle complètement, j’adore la prendre, voir dans ses yeux tant de plaisir, qu’elle m’excite, que j’aime son minou !!!!

Je vais et je viens en elle de plus en plus vite, j’aime ce passage où je ne me retiens plus de rien, où nous faisons l’amour sans retenue…. Mes coups de reins se font forts, presque violents mais notre état d’excitation est telle que c’est un plaisir sans fin. Je la regarde, elle ferme les yeux, s’abandonne à moi de la façon la plus entière…..mes vas et viens sont plus forts, plus rapides en elle, dans un dernier aller – retour plus fort que les autres je ne peux me retenir de jouir en elle de façon si délicieuse…..

Je tombe alors sur elle, la serrant contre moi, l’embrassant et nous restons ainsi l’un à l’autre quelque minutes……