Voici la première partie de notre dernière petite aventure d’il y a quelque semaines….

Je l’attendais à la sortie du travail, vers 19h. Elle était si belle dans sa jupe portefeuille, elle portait des bas je le savais, des bottines, un petit haut noir très sexy, son imperméable noir lui donnait un petit côté très femme fatale. Elle rentre dans la voiture, elle sent si bon, nous nous embrassons tendrement, je me perds dans ses jolis yeux bleus. Nous discutons de tout et de rien, de choses coquines, je la caresse j’aime passer mes mains sous sa jupe…Puis je lui dis :

«  – Tu as un string ?

–         oui bien sûr

–         dommage j’aurais bien aimé que tu n’en ai pas

–         coquin

–         tu veux pas l’enlever ?

–         tu veux ?

–         ouiiiii

–         d’accord on va boire un verre et je l’enlèverais au bar

–         enlève le là

–         dans la voiture ?

–         ouiiii

–         bon d’accord….. »

Ma belle relève sa jupe, je vois ses bas, elle se soulève doucement et retire son string pour le mettre dans la boite a gants, elle a sa jupe relevé je peux regarder avec plaisir son minou que j’aime tant. Nous sortons de la voiture déjà échauffé par ce petit intermède. Je ne peux retenir mes envies d’elle, ma main soulève sa jupe en pleine rue pour caresser ses fesses tout en marchant  chose qu’elle aime, peut-être as – t – on vu ses fesses… Je la sens déjà frémir sous mes caresses, tout ça n’était pas prévu, nous devions passer une soirée entre nous sans coquineries….

Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois, imperturbablement mes mains se sont placés sous sa jupe caressant ses fesses tout en l’embrassant…..Puis nous avons continué notre chemin dans Lyon jusqu’au premier bar qui nous a plu.

La savoir sans culotte passant au milieu de ce bar rempli en ce samedi m’a vite excité, et je savais que cela l’excitait terriblement. Nous avons trouvé une petite table pas très isolée à notre goût, à notre droite se trouvait une table de 10 personnes, à notre gauche deux jeunes femmes discutaient et derrière nous se trouvait le bar rempli…  Nous avons passé notre commande, une fois servi nous avons commencé à nous embrasser de façon très câline, très douce. Sentir nos langues se mêler, jouer ensemble, c’est si bon de nous sentir si unis, si coquins ensemble…Pour rien au monde je n’aimerais laisser ce plaisir à quelqu’un d’autre….Plus nous nous embrassons, plus l’excitation monte…Nous faisons fit du monde qui nous entoure, elle me caresse la nuque tout en m’embrassant ce qui à le don de m »électriser un peu plus….Elle s’arrête pour aller aux toilettes, je suis déjà intenable, j’ai très envie d’elle mais je sais que je ne pourrais pas satisfaire cette envie avant bien longtemps…Elle revient quelque minutes après, elle s’assoit juste à mes cotés et non plus en face de moi, ses genoux sont appuyés contre ma cuisse gauche, elle m’embrasse dans le cou, me susurre quelque mots doux qui finissent de m’exciter….Puis me dit :

–         Il faudra qu’on essaye ces wc un jour !

–         Là ?

–         Non, mais un jour j’aimerais beaucoup….

Elle se rapproche encore plus de moi sans plus de mots, nous nous embrassons de façon très coquine sans aucune pudeur… Sa main est posée sur mon sexe tout tendu de désir… Je pose ma main gauche sur son genoux, nous nous embrassons encore, je caresse l’intérieur de ses genoux avec ma main… petit à petit ma main s’avance de plus en plus entre ses jambes. Sophie écarte ses cuisses pour laisser ma main passée tout en restant discrète. Plus ma main s’avance vers son minou, plus je sens de chaleur…Elle ferme les yeux pour mieux sentir cette main glisser doucement. En arrivant sur son minou, je la sens tout de suite excitée et humide par le fait de ne pas porter de culotte. Je commence alors à caresser son pubis doucement, très doucement, ses yeux se ferment de plaisir, je la sens si envieuse !!!!

Mes doigts s’attardent longtemps sur cette zone, je n’ose aller plus loin mais l’envie est grande ; elle m’embrasse de façon très excitante, d’une façon si sensuelle…. Mon doigt se fait de plus en plus insistant, elle choisit ce moment pour se soulever à peine de sa chaise, sans un mot mon doigt la pénètre, nous sommes si excités tous les deux… Je commence par bouger son doigt en elle, très doucement, sans lui faire mal comme pour mieux lui faire ressentir ce plaisir. Quand elle ne m’embrasse pas sa tête est appuyée sur mon épaule et j’entends des petits gémissements sortir de sa bouche. Il lui est difficile de se retenir de gémir, mais cela ne fait qu’augmenter son plaisir… Mon doigt fais des vas et viens en elle, elle bouge de plus en plus sur sa chaise, parfois je m’arrête de bouger pour qu’elle puisse reprendre son souffle… Je vois les deux filles sur la table d’à côté peut-être ont elles conscience de ce qui se passe je n’en sais rien, Sophie quant à elle voit ce qui se passe sur l’autre table où 10 personnes sont présentes. Personne ne dit rien comme s’ils ne voyaient rien ou comme s’ils faisaient comme si rien ne se passait… Savoir que peut-être nous sommes vus nous excite terriblement….

Je reprends mes mouvements en elle, elle est si belle, si douce que je l’aime, je lui dis tout ça à l’oreille !!!

Mes gestes se font plus précis, plus rapides comme pour répondre à son envie, je vois dans ses yeux qu’elle y prend un plaisir certain. Ses gémissements se font de plus en plus présents mais inaudible pour le reste du bar, sa tête posée sur mon épaule elle me susurre des mots tels que : «  c’est si bon, ne t’arrête surtout pas, oui comme ça hummm »

Par moments elle m’embrasse de façon très suaves nous sommes coupés du monde, mon doigt lui offrant toujours du plaisir.

Cela dure encore et toujours, elle bouge de plus en plus sur son siége, mon envie d’elle n’a pas cessé de grandir… J’aimerais la prendre la tout de suite sur la table… Plus rien ne nous retiens ou presque….. Mais nous voulons prendre notre temps, mon doigt bouge de moins en moins en elle pour lui signifier que nous allons sortir… Puis plus du tout, je le retire délicatement de son minou tout en caressant ses cuisses si douces….Nous nous embrassons une dernière fois, puis nous sortons….

Nous marchons presque sans un mot conscient de notre désir respectif, nous marchons très vite vers la voiture… Et enfin nous y arrivons….Je me rends compte à ce moment là que nos gestes dans le bar ont duré une vingtaine de minutes… Nous nous embrassons, notre excitation est toujours présente, rien n’est venue la freiner bien au contraire…..

La suite bientôt, enfin si cela vous plait….